Un recyclage très maussien

Ce billet vise à présenter le projet RecycleTic, une des actions de l’association Usetic, ayant pour but de redonner vie aux ordinateurs considérés comme obsolètes.

Contexte

En 2006, j’accède au Master TEF de l’université Rennes 2. Spécialisé dans les technologies de l’éducation et de la formation, il a la particularité de mettre en avant l’usage et les possibles utilisations des TIC au sein de parcours pédagogiques et d’action de formation. Au cœur de cette formation, on retrouve un stage long, qui doit voir la mise en œuvre d’un projet, d’actions concrètes.

Mais 2006, c’est aussi pour une prise de conscience. La société de consommation est ainsi faite : nous sommes incités de façon chronique à renouveler nos matériels informatiques (mais pas que) considérés comme obsolètes. De fait, pour une organisation, la durée de vie d’un ordinateur est de 3 ans1. Une fois cette période d’amortissement fiscale écoulée, la machine sera remplacée, qu’elle soit en état de répondre aux besoins de l’usager ou non.

Dans bien des cas, le matériel se verra réduit en cendres, mais au contraire du phénix, il n’est pas appelé à renaître. Les structures liées à l’administration ont, quant à elles, un fonctionnement un peu différent : elles se doivent de conserver l’ensemble de ces outils. On peut dès lors imaginer les volumes de matériels qui sont stockés.

Objectifs

Recycletic official

Face à la prise de conscience de ce gâchis, j’ai décidé, avec Yohann Aberkane, de mettre en place le projet Recycletic au sein de l’association Usetic avec en ligne de mire plusieurs objectifs :

  • Réduction de la fracture numérique ;
  • Mettre en place des actions éco-citoyennes ;
  • Réfléchir sur la place de l’informatique au sein de la sphère estudiantine ;
  • Développer nos compétences en gestion de projets et en transmission de savoirs.

Souhaitant prendre un recule théorique sur ces nouvelles pratiques, j’ai effectué ce projet sous la modalité du stage, afin d’en tirer le plus d’apprentissages.

L’objectif du projet étant donc de procéder à la remise en service d’ordinateurs, et de les livrer pleinement exploitables et de façon gracieuse à des organisations sociales, scolaires ou associatives, le tout accompagné d’un suivi pédagogique.

On aurait pu s’appeler les Phenix de l’informatique. Mais redonner vie à un ordinateur n’est pas une chose simple : barrières temporelles, matériels et psychologiques (utiliser une chose qui a déjà servi n’est pas des mieux perçu dans notre société contemporaine) se dressent. Mais fort d’un partenariat solide avec l’administration universitaire de Rennes 2, j’ai pu mener à bien ce projet, intégrant en fonction des souhaits d’adhérents de l’association Usetic, de nouveaux équipiers.

Le Pack

Même « de vieilles machines » permettent de répondre aux besoins basiques et coutumiers de bons nombres d’utilisateurs :

  • Traitement de texte ;
  • Mail ;
  • Internet ;
  • Lecture de musique et d’images.

Un pack recycletic c’est donc en premier lieu un ordinateur équipé de :

  • Une distribution Ubuntu ;
  • D’une suite bureautique openoffice ;
  • Du navigateur Firefox ;
  • Du « trieur » d’images F-Spot ;
  • De Thunderbird ou Evolution pour les emails ;
  • Et de Totem pour la musique.

Pour nos Frankenstein numériques, le choix d’Ubuntu s’est très vite présenté comme une évidence : grande communauté francophone2, pas de logiciels en double comme de nombreuses  distributions Linux, légèreté et compatibilité larges des périphériques. Nous avions pensé à un moment à l’utilisation de Windows 98, gratuit aujourd’hui pour des actions pédagogiques, mais le système est aujourd’hui beaucoup trop vieillissant pour garantir sécurité, confort d’utilisation et compatibilité avec les périphérique USB plug-and-paly (appareil photo numérique, clef usb, …).

Parce que la machine n’est rien sans l’humain, parce que RecycleTic ce n’est pas « informatiser pour informatiser », nous avons accompagné chaque don d’un ordinateur « réanimé » par un accompagnement formatif, pour faire découvrir à nos usagers l’environnement Linux, les accompagner dans leurs projets, et créer les meilleures conditions possibles à l’utilisation des machines.

Who’s next ?

recycletic

Après plus de 3 ans de fonctionnement et de conduite de ce projet, je suis heureux de passer le flambeau à une nouvelle équipe. Arthur, Kevin et leur équipe vont donc continuer à faire vivre ce projet humain , pour que la dynamique enrichissante, mélange d’humanité, de technologie et de gestion de projets puisse continuer sa route encore longtemps. Les golems électroniques de RecycleTic semblent avoir de beaux jours devant eux.

Bilan

Projet enrichissant à tous points de vue (gestion de projets, rencontres, mise en place de partenariat, …), il m’a permis donner naissance à un mémoire visant à étudier les interactions que mettent en place un tel don. Intitulé « Un recyclage très maussien », il tente de répondre à la problématique suivante : « Dans une action de don de matériel informatique, le don en lui-même suffit-il à réduire la fracture numérique ? ». Comme vous pourrez le lire, il est évident que non. L’accompagnement pédagogique, le suivi projet, la découverte des motivations de chaque utilisateur sont importants pour réduire au maximum un éventuel échec de don.

Et comme je concluais lors de la finalisation de ce mémoire :

Après avoir reçu durant ce projet un hau3 de savoir, il était temps pour moi de réaliser un contre-don. Ce mémoire en est le fruit. J’espère pouvoir donner à mon tour, sous la forme d’un renouvellement de l’équipe RecycleTIC, pour que cette dynamique enrichissante, mélange d’humanité, de technologie et de gestion de projets puisse continuer sa route encore longtemps. Ce projet ne m’appartient pas, il appartient au hau des contre-dons et dons reçus.

Aujourd’hui, je crois que la boucle est bouclée. RecycleTic repart avec une nouvelle équipe disponible et dynamique. Mais pourquoi ne pas retrouver une activité similaire, dans un autre cadre, avec une autre équipe, pour construite quelque choses d’autre, et profiter de visions complémentaires dans le domaine du don et de la réduction de la fracture numérique ?

Pour rappel 1/3 des français4 ne s’est jamais connecté à internet, malgré un équipement des ménages avoisinant les 60 %.

  1. http://i-med.fr/spip.php?article99
  2. http://www.ubuntu-fr.org/
  3. l’esprit de choses végétales, minérales, animales comme le mana est l’esprit même de la personne
  4. http://www.infos-du-net.com/actualite/16212-francais-non-connectes.html

4 Comments

Submit a Comment
  • Yohann

    Un beau projet très enrichissant. Bon courage à l’équipe qui reprend le bébé !

  • Arthur

    Merci de la confiance accordée!
    Nous allons tenter de relever le défis CRI et compagnie, et puis mettre en place le site web ainsi que quelques outils de communication efficaces au sein de la fac et des asso Rennaises!

  • Roger

    Bravo pour votre excellente initiative. Je vous laisse ce lien en vous invitant à le consulter car il va dans la même direction que vous.
    http://pcsaving2010.canalblog.com/

  • Tangi Bertin

    Il est vrai que les anciennes versions de linux ne sont pas tout le temps simple à être retrouvé. Pourquoi avoir fait le choix de Red hate ?

Submit a CommentPlease be polite. We appreciate that.

Your Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.