(Humour) Je m’ennuie grave au travail

Et puis mes collègues sont tous des ***, sans parler de ……

Bientôt ma photo s’affichera sur FailBlog, avec ce petit commentaire anodin ! Trêve de plaisanterie. Les outils de communications présents sur internet ont cela de super : ils permettent de communiquer rapidement, et peut être parfois un petit peu trop, avec notre communauté (qui, elle, est parfois un peu trop élargie). Et à force de raconter n’importe quoi, de partager n’importe quelles photos, avec n’importe qui, parfois c’est le drame ! À en juger par la photo ci-dessous,  parler trop vite sur un média 2.0 peut mener au drame !

critiquer sont travail sur facebook peut mener au licenciement

Et ma cocotte, fallait p’t’etre pas mettre ton patron en contact Facebook, non mais genre, …. Ce n’est pas la première fois que ça arrive, on avait eu le droit au coup « du problème familial »,  le « congé maladie »,  le coup du « skyblog miss France » ou bien encore « la triche online ».  On ne le dira jamais assez, il est important de contrôler la « Privacy » des outils sociaux, tout comme de surveiller qui l’on accepte dans nos Buddy Lists (et aussi peut-être pour certains d’être tout simplement moins cons). Ce qui m’étonne c’est qu’à chaque fois qu’une affaire de la sorte se met à sortir dans la “presse”, ou plutôt dans le “buzz”, c’est que beaucoup jouent les étonnés : “oh mon dieu c’est pas possible, ça existe des choses comme ça ?”, “quel monde horrible”, …..

Une étude ProfPoint monte que le flicage des réseaux par les patrons est une tendance de fond. Ils devraient plutôt apprendre à se servir de ces réseaux pour faire du marketing viral et améliorer leur notoriété 🙂 L’enquête révèle qu’environ 8% des entreprises de plus de 1000 salariés (USA) interrogées ont déjà procédés au licenciement d’un collaborateur suite à ses activités sur le net. 17% des entreprises quand à elle voient d’un mauvais œil ces plateformes. Sans compter les problèmes de sécurités de circulation des informations sensibles, et le glandage (15 minutes par jour par employé en moyenne passées sur FB à titre perso).

Heureusement, il existe quelques espaces de liberté comme le MégaDark Blog 🙂


Facebook dans la réalitéHumour

Alors, et vous, comment cloisonnez-vous vos activités numériques et protégez vous votre identité numérique ?

le blues du semi-technicien

Nombre de personnes que je côtoie  ont cette chose en commun : l’amour des technologies.

Nous avons passé un partie de nos années d’études et de nos loisirs à mettre en œuvre des technologies diverses, souvent liées aux univers du multimédia et du web. On s’est donc mis à monter des films, coder des pages web, installer des frameworks, utiliser des scripts/applications en LAMP/WAMP, installer des systèmes d’exploitations “marginaux”, faire de la retouche photo, … Et ce sans jamais suivre des cursus dédiés, “professionnels”. Chacun a développé un niveau d’expertise dans ces domaines en fonction de ses envies et de ses besoins, tout en poursuivant ses études, pour le plus souvent, autour de la gestion de projet, de l’animation, des usages et de la commercialisation de ces outils.

Hors, depuis quelques temps, en discutant avec différents interlocuteurs, je m’aperçois de l’apparition d’un syndrome que je nommerai “le blues du semi-technicien” (je n’ai pour le moment pas trouvé plus joli). Comment le définir ?

Continue reading “le blues du semi-technicien” »

A l’assaut des restos rennais #1 : La chope

Une nouvelle rubrique s’inaugure aujourd’hui : le test gastronomique. Une bonne table, dans notre monde du « business », peut sauver un contrat, ou permettre l’obtention de la bonne info ! Alors avec mon compère Mg (qui gardera ainsi son anonymat) on va essayer de tenir un rythme effréné : tester un resto par mois de notre belle capitale bretonne, et vous livrer notre avis, avec une objectivité partielle.

Le premier restaurant que l’on a passé au crible, c’est « La Chope ». Situé  3 rue de la Charlotais, l’établissement qui vient d’être refait offre une ambiance agréable, et une déco rétro chaleureuse. L’équipe est souriante, professionnelle et aimable.

carte-lachoppe

Mais la première déception arrive vite : alors que l’établissement est considéré comme une des très bonnes tables rennaises, la vaisselle tire un peu la gueule : verres Ikea, couteaux creux, Laguioles d’entrée de gamme, …
Continue reading “A l’assaut des restos rennais #1 : La chope” »

Mes tweetts de la semaine 2009-08-07

Powered by Twitter Tools

Hello World

Premier billet d’un nouveau weblog : celui de Tangi, Ingénieur Commercial. L’exercice n’est pas simple ! Que dire, que faire, qu’annoncer ? Peut être se présenter ?

Tangi Bertin est un charmant jeune homme de 25 ans, qui navigue depuis de bien longues années dans un univers rempli de technologies, d’ordinateurs, de web et d’éducation. Depuis près de deux ans, après l’obtention d’une Maîtrise TEF (technologies de l’éducation et de la formation), il est chargé d’affaire spécialisé en services informatiques.

Au travers d’un contrat d’apprentissage, j’ai pu marier la formation Euridis d’une part, et CityCampus.fr, puis Concept-Image.fr d’autre part, afin de développer mon potentiel commercial. À quelques mois de la fin de cette formation, l’envie de mettre en place un nouveau blog, à caractère plus « sérieux » s’est fait sentir.

Nabaztag jaune dans l'herbe

Alors, cher lecteur, que pourras-tu trouver dans la déferlante d’octets de ce blog ? Et bien rien n’est encore bien défini, l’aventure d’un weblog est souvent inspirée par les réflexions du présent, les perspectives futures, et les leçons  du passé. Mais à n’en point douter, il s’agira de technologie, d’ordinateur, et de web (tient, on n’a pas déjà entendu ça quelque part ?).

Le postulat de départ est la production d’un billet mensuel, et si le temps le permet, pourquoi pas plus 😉

Bonne lecture,

Tangi